Former ou Déformer ?

Création d'alliances stratégiques avec les entreprises

Création d'alliances stratégiques avec les entreprises

Rencontre avec Christophe Yver, Directeur de la Formation Professionnelle et Continue au sein de l’EM Normandie. Dans cet entretien, il nous en dit plus sur la valeur ajoutée de l’offre de formation l’école sur un marché de plus en plus concurrentiel et régit par les réformes.

Quelques mots pour nous présenter l’EM Normandie et son positionnement sur le marché de la formation.

Créée en 1871, l’EM Normandie est l’une des plus anciennes écoles de management françaises. Aujourd’hui, nous sommes implantés sur 5 campus en France et à l’International : Caen, Le Havre, Paris, Dublin et Oxford. L’École est positionnée à la fois sur le marché de la formation initiale et sur celui de la formation continue.

Lire la suite

Les réseaux développementaux au service du développement des compétences des collaborateurs

Les réseaux développementaux au service du développement des compétences des collaborateurs

Bonjour à tous les deux. L’année dernière, vous avez expérimenté un dispositif pédagogique auprès d’étudiants du master " Humanités et Management ", de l’Université Paris Nanterre basé sur la théorie des " réseaux développementaux ". Pouvez-vous nous en dire plus ?

J-R H. Tout débute avec la thèse que j’ai mené à Skema de 2014 à 2017. Durant mes recherches, je découvre la théorie des  " réseaux développementaux " développée par Monica C. Higgins et Kathy E. Kram . Leur analyse les amène à considérer qu’aujourd’hui, du fait de la complexité de notre environnement, le mentorat classique, à savoir :

Lire la suite

La formation digitale pour tous

La formation digitale pour tous

Le monde de la formation étant en perpétuelle évolution, Brest Business School (BBS) a développé un modèle éducatif innovant en misant sur le digital et prenant en compte les besoins des entreprises pour les préparer aux métiers de demain. Le point avec Jean Baptiste Maurice, directeur du développement au sein de Brest Business School.

Dites-nous en plus sur l’école.

L’école a vu le jour en 1962 à l’initiative des CCI et des entrepreneurs bretons pour allier harmonieusement le monde de l’éducation supérieure et celui de l’entreprise pour répondre aux besoins de l’économie locale. Étant la seule grande école dans la région, suite au partenariat avec le groupe chinois Weidong Cloud Education, nous sommes aujourd’hui la 1re grande école franco-chinoise à l’échelle internationale. BBS est également la seule école à proposer un portefeuille de formations continues aussi complet grâce à son partenaire exclusif, le groupe Demos.

L’idée est de profiter de ces attaches pour accélérer notre développement, notamment en devenant un leader de l’éducation distancielle. À côté de cette forte croissance, nous avons à cœur de garder notre identité et de consolider nos valeurs fondamentales : l’ouverture, le défi et l’empathie.

Lire la suite

L’intérêt primordial de la technologie dans la singularité des softskills ...

L’intérêt primordial de la technologie dans la singularité des softskills ...

Stéphane Pomares

Les softskills sont des compétences comportementales humaines, liées à nos émotions, à notre connaissance de nous-mêmes. Les neurosciences ont beaucoup évolué ces 3 dernières décennies et nous permettent aujourd’hui de comprendre comment un comportement naît, s’ancre et se modifie. Parallèlement est apparu le courant de la Psychologie Comportementale et l’ère du Numérique. Au regard de ces nouvelles connaissances et sciences, comment la formation professionnelle peut-elle faire évoluer ses pratiques pour gagner en efficacité tout en réduisant ses coûts pour être accessible à un public plus large ?

Lire la suite

Grande Ecole et acteur innovant de la Formation Continue, ça va de pair.

Géraldine Minguet, Directrice du Développement Economique du Groupe ESC Clermont, gère la Formation Continue de l’Ecole. Depuis 5 ans elle et son équipe ont construit une offre globale, en croisant les savoir-faire et les travaux de recherche en sciences de gestion des professeurs de l’Ecole, aux apports et besoins des entreprises et managers du territoire.

Si le catalogue complet de formations couvre un large spectre de compétences et de possibilités, la dernière réforme « Avenir professionnel » a incité l’équipe à repenser une partie de son offre. C’est l’esprit de la « sélection 2020 » : de nouveaux formats de formation et d’accompagnement pour repenser l’apprentissage et coconstruire avec les responsables RH leur plan de développement des compétences.

Quelle est la raison d’être de la sélection de cette année ?

Cette sélection s’inscrit dans la logique de la loi « Avenir professionnel » qui incite à repenser le développement des compétences à un niveau systématique pour développer des organisations apprenantes. Nous avons intégré des solutions d’accompagnement pour aider les responsables RH à saisir les opportunités ouvertes par la réforme, notamment l’AFEST. Et nous proposons les formations qui en découlent pour ceux qui sont en situation de management.

En complément des modèles classiques « formation = programme », nous proposons des dispositifs dynamiques, pour construire des solutions adaptées à chaque collaborateur et chaque structure (cycles d’atelier, co-développement, coaching).

Quels sont les points forts du groupe ESC Clermont ?

Nous sommes d’abord une Grande Ecole de Management et sommes propriétaires de nos certifications. Nous pouvons donc les faire évoluer en permanence, en réponse aux évolutions des métiers et des demandes de nos clients, sans céder aux sirènes marketing des modes managériales. Nos formations sont solides sur le plan des concepts abordés mais ancrées dans la réalité pratique des managers.

Dès 2014, nous avons modularisé nos diplômes en blocs de compétences, ce qui rend notre offre catalogue 100% certifiante et capitalisable, et éligible aux financements dont le CPF.

L’accent est mis sur l’apport de connaissances et sur la mise en mouvement des participants pour garantir des changements de pratiques. Par exemple, pendant la formation « Manager les hommes et les équipes », les participent construisent leur livret managérial qu’ils mettent en œuvre immédiatement. C’est le bilan même de leur plan d’action qui sert de support à leur certification. Pour eux c’est un gain de temps et pour nos clients c’est la garantie que la formation aura un impact post-formation.

Pourquoi mettre l’accent sur l’innovation managériale ?

Le champ de recherche de l’innovation managériale est très présent dans l’Ecole. Il correspond aussi à une demande de nos clients pour un management plus responsabilisant. Nos formations en management ont été repensées avec des entreprises comme Michelin, par exemple. Nous voyons qu’en revenant à l’essence du rôle du manager et à la façon d’occuper l’autorité, nous donnons des clés qui parlent aux managers, nouveaux et seniors, de tout type de structure.

Cette année, nous proposons de nouveaux formats pour aller plus loin. Les participants étaient en attente de notre part de continuer à nourrir leurs pratiques. Nous avons mis en place deux cycles de 4 ateliers : co-développement d’une part et renforcement managérial d’autre part, et lancé la formation « manager avec la posture de coach » qui leur permettent de continuer à travailler leur posture, ou à des managers confirmés de consolider leur pratique managériale.


Les articles relatifs à la formation