Bienvenue Joomla   Cliquez pour écouter le texte entier Bienvenue Joomla Ecoutez en ligne cet article du MagRH

Vous pouvez également consulter ...

Editorial MagRH N°7

Edito Perret

Vous allez le constater, le MagRH innove encore en proposant, cette fois, à un rédacteur associé le soin de porter et d’animer le dossier : Thomas Chardin, le boss de Parlons RH, spécialiste, s’il en est, de la Marque Employeur. Bienvenue Thomas et merci pour ton engagement au service de nos lecteurs. C’est ainsi que l’on conçoit l’écosystème au MagRH.

Le Mag, rappelons-le encore est un trimestriel numérique gratuit en format pdf, mais format « augmenté » par un site MagRH qui vous permet de télécharger les articles en fonction de vos priorités, et par une version « print » (avec abonnement modeste) pour les incorrigibles (j’en suis) du papier, des pages que l’on tourne ou que l’on saute selon l’humeur.

Le MagRH creuse inlassablement des sujets RH nationaux et sociétaux, mais c’est aussi le reflet de la vie des régions. Avec « Les RH hackent le digital » à Lyon, Clermont Ferrand, Lille et Montpellier, avec Human Day à Lille, pour la deuxième fois, le 19 septembre, et cette année avec le partenariat signé avec le Learning Show (plus de 700 spécialistes de la formation) les 16 et 17 octobre à Rennes : nous sommes au côté des lecteurs où qu’ils soient. Et ce sont aussi des téléchargements en provenance de l’étranger (Canada, Belgique, Côte d’Ivoire, Maroc, Roumanie, Allemagne, Sénégal…)

Dans nos cartons, des projets plus fous les uns que les autres, mais nous vous en parlerons très bientôt. 

Alors, le dossier ?

La Marque Employeur ? Est-ce réellement une mode « marketing » qui serait le bras armé de la captation de potentiels ? Est-ce la version éthique de la mise en évidence des bonnes pratiques et des valeurs de l’entreprise ? Est-ce encore le focus mis sur l’emballage à défaut de parler du contenu ? Est-ce un incontournable de la fonction RH qui elle-même se « marketinise » … Les nombreux intervenants, qu’ils soient consultants, experts, innovateurs ou représentants d’entreprises vont alimenter votre réflexion et vous donner les arguments pour choisir votre position. Nous ne sommes pas toujours d’accord avec les thèses évoquées, mais vous, lecteur, vous êtes adultes et responsables. Et puis, lorsqu’une manifestation comme Human Day à Lille mi-septembre (et nous sommes partenaire) choisit ce thème, c’est assez significatif, n’est-ce pas ? (https ://humanday.fr/)

Les prochains MagRH seront consacrés à la RSE, la Formation, puis à un sujet qui lui aussi fera réagir : les RH et les chiffres… 

Bonne lecture et partagez sans limite… c’est permis et même fortement conseillé. 

Mais avant de vous laisser à votre lecture, quelques mots d’explication sur le choix de la photo de couverture :  Le mot « marque » vient du francique « markon » qui veut dire empreinte du pied. Il faut savoir qu’à Babylone et en Grèce Antique, en particulier à Ephèse , les prostituées pratiquaient un signe distinctif sous leurs pieds pour qu’on puisse les suivre « à la trace » jusqu’à leur domicile…depuis le Marketing est devenu plus fréquentable, n’est-ce pas ?

L'équipe du MagRH, André Perret, Michel Barabel & François Geuze

De quoi MagRH est-il le nom ?

De quoi le MagRH est-il le nom ?

Le magazine MagRH est né... Pas besoin de forceps ni de césarienne, l’accouchement fût d’autant plus facile que nous avons rencontré sur notre route une foule d’ami(e)s tous plus encourageants les uns que les autres.

Cette revue sera trimestrielle et gratuite. Elle sera composée à chaque fois d’un dossier avec une logique multimédia appuyée. En 2018, nous avons apporté des focus sur

  • l’Intelligence artificielle,
  • Les nouvelles stratégies syndicales,
  • Les femmes et l'entreprise. 
  • La formation professionnelle

Ces dossiers donnent parfois la parole à des protagonistes n’ayant pas forcément le même point de vue. Nous ne sommes ni pour le politiquement correct ni pour le consensus mou.

A la suite des dossiers, vous trouverez une rubrique nommée « rubrique à brac » vous fera part de « lu pour vous », de films, d’événements à ne pas manquer, d’événements que vous avez manqués, de sites à consulter, ou encore d’un avis de juriste ... Autant de rubriques amenées à se développer et se professionnaliser dans le courant de l'année 2019

Enfin, de temps à autres, nous pourrons conclure par une tribune libre, un « coup de gueule », une vision décalée, une interprétation de l’actualité.

Maintenant « nous » qui sommes-nous ?

Une équipe de DRH, de consultants, d’auteurs, d’universitaires, toutes et tous amoureux d’une profession que nous souhaitons défendre : les Ressources Humaines. Nous nous sommes constitués en association « Reconquête RH » que vous pourrez rejoindre si le cœur vous en dit. La cotisation est symbolique, compte seulement la motivation à accepter le débat et l’action pour donner à cette fonction toute la valeur qui nous fait dire que l’on peut être fier d’être DRH....

André Perret, Michel Barabel, François Geuze 

Consultez les derniers numéros du MagRH en ligne

MagRH3

Couverture5 Couverture6

 

L’univers de la formation connaît de nombreux bouleversements depuis l’émergence du digital avec un espoir sur-prometteur : la possibilité pour tous de se former partout, tout le temps dans (presque) tous les domaines. Alors que de plus en plus d’internautes se sont mis à suivre, regarder et plébisciter des youtubers dans des domaines variés, y compris pour s’informer et se former ; Alors que la vidéo est devenue l’alpha et l’omega de la plupart des producteurs de contenus sur internet ; Alors que la majorité des médias investissent ce champ en tentant d’innover toujours plus dans leurs formats pour coller aux usages et capter l’attention des internautes ; Les MOOC, eux, n’ont pas rencontré le succès annoncé. 

Aujourd’hui dans le monde de la formation, nous assistons à une transformation des dispositifs de formation traditionnels vers de nouveaux dispositifs « hybrides » intégrant de nouvelles dimensions innovantes et mêlant à la fois les modes présentiels et distanciels. 

Au sein des entreprises, pour que ces dispositifs « hybrides » soient réellement efficients et opérationnels, certains points sont essentiels. 

Si dans le milieu des ressources humaines les compétences requises se polarisent fortement aujourd’hui entre des « hard » et « soft skills », notamment avec l’arrivée de l’intelligence artificielle, cette polarité implique surtout un développement d’excellence du capital humain au sein des entreprises. Pour ce faire, le secteur de la formation est invité à se transformer et à embarquer la technologie au centre de l’expérience de l’apprenant. L’enjeu : stimuler nos compétences cognitives, nous confronter aux meilleurs scenarios d’apprentissage, séduire les talents. Parler ainsi de la formation de demain, c’est savoir créer les environnements homme-machine (ou « IHM » pour Interfaces Homme-Machine, voire « ICM » pour Interfaces Cerveau-Machine) capables de préparer les salariés aux avancées technologiques et au virage X.0 pris par les entreprises. Nouvelles compétences, « growth mindset » et agilité vis-à-vis des environnements de travail toujours plus complexes : autant de gages pour booster la performance et soutenir la transformation des entités. Retour sur les transformations qui s’opèrent dans le monde de la formation.

Les « Learning Management System » (LMS) ont une fonction historique de diffusion de contenus de formation. Ces progiciels ont considérablement évolué et proposent actuellement des fonctionnalités indispensables à une stratégie RH. Les LMS peuvent donc être aisément intégrés à un SIRH. En m’appuyant sur mon expérience de Directeur Technique d’E-learning Touch’, je vous propose un petit tour d’horizon de ce qu’est un LMS et des évolutions actuelles de ces systèmes.

Les méthodes d’apprentissage traditionnelles font face à de nombreuses limites … Les contenus standardisés n’ont plus d’efficacité et les apprenants se sentent de moins en moins impliqués dans les formations. Le rapport de l’apprenant face à son développement de compétence a changé, il souhaite désormais s’impliquer plus activement dans sa formation. Dans le même temps, l’évolution rapide des métiers impose une remise à jour rapide des formations. L’apprentissage des nouvelles compétences doit être en mouvement pour s’adapter aux nouveaux contextes des métiers ainsi qu’aux contraintes de disponibilité des apprenants.

Le contexte social et macro-économique de l’entreprise se tend, en France comme ailleurs. Les conflits se multiplient : guerre économique, guerre des talents, guerre de l’attention. Comment dans ce cadre en extension et en tensions, retrouver une forme d’harmonie, d’authenticité et de sérénité ?

Cultivons votre différence RH

La marque employeur n’est pas qu’un outil de communication-séduction ; elle constitue une démarche RH stratégique permettant justement de retrouver le D de DRH, celui de la Direction qui donne le sens à l’action. La marque employeur, c’est la boussole de la vision RH, du projet commun, elle donne forme à la désidérabilité de la destination collective. Comme une réponse aux injonctions paradoxales tant du modèle post-industriel que du modèle néo-digital, elle permet un alignement managérial, de gauche à droite et de haut en bas, générateur de bon sens. Car la stratégie est avant tout affaire d’exécution, opérationnelle et pratique. La marque employeur redonne aussi le cadre du B.A-BA oublié du management.

  • 1
  • 2
Cliquez pour écouter le texte Faites parler le MagRH