Vous pouvez également consulter ...

Editorial MagRH N°12

Edito Perret

 

Le MagRH a trois ans… déjà trois ans, 12 numéros plus un numéro spécial. Et nous flirtons déjà avec le demi-million de téléchargements…

Au fil du temps, nous avons appris, de nos erreurs, souvent ; des partenaires, lecteurs et amis, toujours ; des circonstances aussi. Notre maquette a changé, nos rubriques se sont pérennisées, nos contenus se sont enrichis et pourtant il nous reste tellement de progrès à accomplir. Avec vous à nos côtés, nous sommes confiants en l’avenir. Pour les bénévoles et amateurs que nous sommes, notre ADN, lui, est resté le même : une volonté d’appuyer le développement de la réflexion RH par des contenus diversifiés, argumentés, d’une grande richesse, parfois contradictoires mais qui ouvrent des perspectives, tracent des pistes potentielles et finalement, laissent le lecteur libre de son choix. 

Les motifs de satisfactions sont nombreux : le fait d’être choisi de plus en plus souvent comme «partenaire média» par des professionnels de la communication RH, le fait de se retrouver dans les bibliographies de mémoires d’étudiants en RH, le fait de continuer à faire cohabiter des syndicalistes et des DRH dans des dossiers communs, le fait d’être reconnu comme une référence par les acteurs de cet écosystème spécifique… et tant d’autres encore.

Maintenant on peut et on veut aller plus loin. Nous devons dépasser l’autosatisfaction pour éviter de tomber dans le piège de l’effet de «mode» dont le dossier de ce numéro vous propose d’analyser les composants. Nous cumulons actuellement les «jours d’après» : après le confinement, après le Brexit, après la Covid, après les vaccins, après Trump, après… Le MagRh se veut être intemporel, avant-pendant-après. Vous vous êtes rendu compte qu’il y avait peu d’actualités dans ses colonnes… que du permanent. Or c’est ce qui est le plus compliqué à mettre en place dans ce monde de l’instant, de la vitesse et de l’après… : le temps long ! Nous le savons tous, c’est ce temps-là qui est celui des ressources-relations-richesses humaines. Et malgré toute la complexité de notre horizon, il doit aussi permettre la réactivité, et non la précipitation… 

Cette nouvelle année 2021 sera à n’en pas douter, une année où les larmes et le sang ne seront pas épargnés à la population mondiale. Puisse la mobilisation de tout l’écosystème RH faire que cette situation soit la plus supportable possible. Nous en avons la capacité, la motivation et nous saurons trouver les moyens.

Si les DRH peuvent garder la lucidité nécessaire face aux modes, sans pour autant rejeter l’innovation,  et que les «fondamentaux» qui ont fait leurs preuves, peuvent, même relookés, garantir aux salariés une vie professionnelle digne d’intérêt, alors l’essentiel sera sauvegardé, quels que soient les crises et bouleversements à venir.

D’ailleurs à propos des DRH, comment sont-ils formés ? Dans un second dossier, le MagRh, qui a été choisi comme partenaire Média par Studyrama-FocusRH pour accompagner son premier salon virtuel sur les formations RH, le MagRH donc, vous présente quelques-unes de ces meilleures formations. Un autre débat peut donc s’ouvrir sur l’avenir de la fonction et les objectifs des formateurs.

Dans l’immédiat, bonne année à toutes et tous, pour vous, vos familles et vos proches, prenez soin d’eux et de vous, et bonne lecture de ce MagRH N°12.

De quoi MagRH est-il le nom ?

De quoi le MagRH est-il le nom ?

Le magazine MagRH est né... Pas besoin de forceps ni de césarienne, l’accouchement fût d’autant plus facile que nous avons rencontré sur notre route une foule d’ami(e)s tous plus encourageants les uns que les autres.

Cette revue sera trimestrielle et gratuite. Elle sera composée à chaque fois d’un dossier avec une logique multimédia appuyée. Depuis 2018, nous avons apporté des focus sur

  • l’Intelligence artificielle,
  • Les nouvelles stratégies syndicales,
  • Les femmes et l'entreprise. 
  • La formation professionnelle
  • Le Learning
  • La marque employeur
  • La RSE
  • Les SIRH
  • La formation aux Ressources Humaines
  • Les modes managériales

Ces dossiers donnent parfois la parole à des protagonistes n’ayant pas forcément le même point de vue. Nous ne sommes ni pour le politiquement correct ni pour le consensus mou.

A la suite des dossiers, vous trouverez une rubrique nommée « rubrique à brac » vous fera part de « lu pour vous », de films, d’événements à ne pas manquer, d’événements que vous avez manqués, de sites à consulter, ou encore d’un avis de juriste ... Autant de rubriques amenées à se développer et se professionnaliser dans le courant de l'année 2021

Enfin, de temps à autres, nous pourrons conclure par une tribune libre, un « coup de gueule », une vision décalée, une interprétation de l’actualité.

Maintenant « nous » qui sommes-nous ?

Une équipe de DRH, de consultants, d’auteurs, d’universitaires, toutes et tous amoureux d’une profession que nous souhaitons défendre : les Ressources Humaines. Nous nous sommes constitués en association « Reconquête RH » que vous pourrez rejoindre si le cœur vous en dit. La cotisation est symbolique, compte seulement la motivation à accepter le débat et l’action pour donner à cette fonction toute la valeur qui nous fait dire que l’on peut être fier d’être DRH....

André Perret, Michel Barabel, François Geuze 

AVANT PROPOS

Si notre dernier Mag accompagnait le déconfinement, le N°11 du MagRH surfe sur des temps orageux, troubles et troublés, sur des vagues virales qui avancent masquées et surtout sur une quasi-absence de cohérence et de cohésion sociale, ce qui n’arrange guère les possibilités de prospective crédible. 

Et pourtant, notre condition humaine nous oblige à cohabiter. Nous n’avons pas vocation à peupler les déserts de troupes entières d’anachorètes (oxymore ?) … L’écoute des arguments des " anti-masques " lors des manifestations récentes laissait perplexe : " ne touche pas à ma liberté… je fais ce que je veux…personne ne peut m’imposer de vivre comme je veux… " Et moi, et moi et moi pourrions-nous dire, comme le scandait Dutronc. Où est donc l’intérêt général dans tout ça ? Adolphe Thiers, dans l’histoire de la Révolution Française en 1841 décrivait justement le paysage : Les hommes ne peuvent pas vivre longtemps ensemble sans éprouver bientôt du penchant ou de la répugnance les uns pour les autres, et sans se grouper conformément à leurs inclinations. 

Le « vivre ensemble » est devenu en quelques mois, l’une des problématiques essentielles de notre société et de nos entreprises. Il était donc légitime que le MagRH, comme à son habitude, soit en mesure d’en aborder les différentes pistes : de la transformation sociale à l’inclusion, de l’intelligence collective aux modifications comportementales, sans omettre les conséquences sur le management et la fonction RH.

Mais ce 360° a aujourd’hui une résonnance particulière, puisque 360, c’est aussi le nombre de pages écrites par nos contributeurs(trices) nouveaux ou familiers. Encore un numéro « collector » dont l’utilité pour les étudiants et enseignants ne se démontre plus, mais aussi utilité pour le développement de la réflexion des professionnels et de tout l’écosystème RH.

Bonne lecture, et que le couvre-feu vous protège… et si l’un ou l’autre de ces textes vous inspirent une réaction, rendez vous sur les réseaux sociaux ou adressez-nous … vos articles ?

 

  • Berthelot
  • Gaelle
  • MPF
  • Storhaye
  • StphaneGomez
  • bouvard

Les RH #HACKENT LE TELETRAVAIL, c'est un webinar d’échanges entre experts, dirigeants et professionnels RH sur le thème du télétravail. Nous vivons dans nombre d'entreprises une situation ou le télétravail s'est imposé à un grand nombre de salariés du jour au lendemain. Vincent Berthelot dans un article de Courrier Cadre nous alertait très tôt sur cette situation en faisant la différence entre télétravail et travail à la maison avec les moyens du télétravail. Alors ? Alors, si l'on se dit que le monde de l'entreprise restera avec des fonctionnements dégradés pendant encore quelques temps (le gouvernement incite fortement les entreprises à maintenir l'activité en télétravail jusqu'en septembre) ou plus simplement que si l'on désire mieux intégrer cette pratique, il faut la regarder de plus prés. C'est ce que l'on vous propose maintenant ...

Depuis le temps que nombre d’acteurs Edtech nous promettent " la révolution de l’éducation " pouvons-nous espérer qu’en 2020 nous allons trouver matière à des innovations qui soient enfin à la hauteur d’une telle promesse ?

Voilà 30 ans que les dénominations successives des modalités de formation innovantes se sont transformées, passant tour à tour de l’EAO à la FOAD, puis au e-learning pour arriver au Digital Learning.

Parallèlement, les enjeux eux aussi ont fini par pivoter.

Longtemps l’ambition incarnée par l’usage du digital a résidé dans la potentielle capacité à embarquer des apprenants présents sur une zone de chalandise toujours plus grande, en s’affranchissant des contraintes du présentiel. Il fallait alors réussir à réduire les coûts et les temps de déplacement et offrir l’accès à la connaissance pour ceux qui en sont géographiquement les plus éloignés. Cette ambition sincère et louable, a fait long feu devant les chiffres cruels des taux d’attrition des apprenants abandonnés à leur isolement sur des parcours de formation en ligne. Cet échec patenté a permis aux acteurs EdTech d’apprendre, d’expérimenter et de tirer des enseignements riches de promesses.

Les définitions de l’intelligence artificielle sont très nombreuses. Ce sont des techniques qui visent à imiter ou simuler l’intelligence humaine dans des machines. Dans la pratique, des fonctions très isolées de cette intelligence sont traitées. Elles le sont avec des performances qui vont en deçà ou au-delà des capacités humaines.

Les domaines où les machines nous dépassent sont la mémoire et la capacité de calcul. Cela se retrouve dans les fonctions du machine learning appliquées à de gros volumes de données d’entraînement et qui permettent de faire des prévisions chiffrées ou des classifications d’objets divers. Le traitement des images est un autre domaine où l’IA fonctionne très bien. Le deep learning qui s’est développé depuis 2012 permet de repérer des formes et objets dans les images avec une précision et une vitesse qui dépassent maintenant régulièrement les capacités humaines.

  • AlexandraLange
  • AlexandreGrenier
  • Alexia
  • ArthurPhilippe
  • Camille
  • CedricCohenLambert
  • DenisDescause
  • Donia
  • FranckThibault
  • GaelleRoudault
  • JeanBernard
  • JonasDesdevises
  • Kevin
  • MathildeLeCoz
  • Megann
  • MichelBarabel
  • NicolasMorel
  • Patricia
  • PatrickStorhaye
  • RomainAltain
  • SéverineLoureiro
  • ThibaultMontoyat
  • VéroniqueMontamat
  • YannigRaffenel
  • bdrs
  • gdl

Malgré des conditions exceptionnelles et particulières, L’objectif des RH Hackent le Digital ne change pas et le but est de vous permettre de mieux comprendre les technologies qui révolutionnent le monde professionnel et plus particulièrement celui de la fonction RH. Cette année le fil conducteur de notre évènement sera donc l’expérience collaborateur et comment les innovations digitales l’influencent et l’amène à évoluer. 

Nous serons donc ensemble de 14h à 18h pour une conférence introductive, 4 ateliers sur les étapes clés du parcours collaborateurs en entreprise et notamment le recrutement, l’onboarding, la formation et la mobilité, et une dernière conférence pour conclure l’après midi sur les données au service des collaborateurs.

  • 1
  • 2