Pour aller plus loin avec la prospective ...

RSE² : les outils collaboratifs au service des engagements de l’entreprise

RSE² : les outils collaboratifs au service des engagements de l’entreprise

 

Par Gaelle Roudaut, Consultante, Facilitatrice & Formatrice

Plateforme collaborative, chatOps ou encore réseaux sociaux d’entreprise ont plus ou moins envahi nos organisations… Même si leur succès n’est pas toujours au rendez-vous et pour cause un choix d’outil technologique peu adapté aux besoins réels des salariés et un déploiement à marche forcée sans grand accompagnement pour peu qu’ils soient déployés à bon escient, les outils collaboratifs de l’entreprise peuvent jouer un réel effet de levier tandis qu’il s’agit d’impliquer les salariés. Et ça tombe bien ! En matière de RSE, la responsabilité sociétale de l’entreprise cette fois, c’est justement ce que l’on cherche … pour que le sujet ne reste ni l’apanage de la direction, ni une promesse sur papier glacé, tandis qu’au cœur de l’actualité, la loi PACTE incite justement les entreprises à repenser leur place dans la société et à renforcer la prise en considération des enjeux sociaux et environnementaux dans leur stratégie et leur activité.

Lire la suite

RSE, valorisation du capital humain et création de valeur...

RSE, valorisation du capital humain et création de valeur...

Par Bénédicte Merle (CEO Fondatrice de Dolphinus)

La RSE, concept né dans les années 1950 avait en 2006 déjà 37 définitions académiques dénombrées par A. Dashrud1. La définition de la norme ISO 26000 publiée en 2010, place les ressources humaines comme acteur privilégié pour élaborer et déployer la démarche. Mais, ce n’est pas systématique. En effet, en l’absence d’un fonction spécifique au sein de l’organisation, nous observons aussi le rattachement de la démarche qui nécessite pilotage et contrôle, à la finance.

Lire la suite

Interview de Fella Imalhayene Déléguée Générale du Global Compact France

Interview de Fella Imalhayene Déléguée Générale du Global Compact France

Interview de Fella Imalhayene

Fella Imalhayene, avant d’entrer dans le vif du sujet, pourriez-vous nous dire qui vous êtes et quel a été votre parcours avant d’assurer le développement et la gestion du Global Compact France en qualité de Déléguée Générale.

Une double formation, Gestion Dauphine et Philosophie, en ne pouvant ne me satisfaire ni que de l’une ni que de l’autre. Un fort intérêt pour l’entreprise et ses enjeux, mais voulant garder en permanence le lien avec le « sens ». J’ai commencé par faire des missions dans des environnements culturels à l’Unesco ou au Centre Pompidou où je me suis occupée de comprendre les problématiques d’égalité des chances vis-à-vis de la culture et proposer des actions pour permettre aussi bien aux populations handicapées (accessibilité) qu’aux classes économiquement défavorisées (en particulier les jeunes) d’être attirées par ce lieu. 

Lire la suite

La RSE, pacte avec le diable ou véritable raison d’être des organisations

La RSE, pacte avec le diable ou véritable raison d’être des organisations

 

Par Lidwine Maizeray, Maître de Conférences, Responsable du M1 Métiers de la Gestion des Ressources Humaines, IAE de Lille

Auparavant la dimension éthique de la RSE était l’apanage des financiers, réaffirmée avec l’accountability et le fait de rendre des comptes suite aux scandales comme celui d’Enron par exemple. Puis, la RSE s’est essentiellement tournée vers le développement durable et la prise en compte des impacts qu’une organisation peut avoir sur son environnement quand elle ne s’intéresse pas au respect des droits de l’homme sous l’angle social de la non-discrimination, voire de la gestion de la diversité. Si le développement durable est parfois travaillé par les services d’achats et de communication des grandes entreprises, la dimension sociale de la RSE, quant à elle, relève très souvent des services ressources humaines ou des services dédiés et rattachés aux ressources humaines, quand les deux autres dimensions peuvent être rattachées à un service RSE propre et décorrélé de celles-ci. 

Lire la suite

La RSE vue de Côte d’Ivoire

Interview de Souleymane Traore, DRH CFAO RETAIL Côte d’Ivoire

Monsieur Traore, êtes-vous concerné par la RSE dans votre rôle de DRH Ivoirien d’une structure de 800 personnes ?

La RSE a toujours fait partie de mes attributions en tant que DRH, encore plus depuis que je suis à CFAO. D’une manière générale les activités concernant la RSE se sont diversifiées, prenant de plus en plus d’ampleur dans mon activité de DRH. Il faut dire que la RSE occupe une place importante dans la politique des Entreprises en Cote d’Ivoire. Cette situation est liée d’une part à la présence de grandes multinationales dont les entités ivoiriennes sont porteuses des engagements en matière de RSE, mais aussi des entreprises nationales qui ont intégré qu’il s’agit là d’un élément différenciant ou qui sont simplement porteuses de valeurs citoyennes. 

La structure très jeune de la population ivoirienne, de la population active en particulier, leur confère des caractéristiques identiques à ceux des autres pays, particulièrement le besoin de donner du sens au travail. Les entreprises en sont conscientes et multiplient les initiatives dans ce sens.

Pouvez-vous donner des exemples ?

Dans ma fonction de DRH, je suis en charge de décliner la politique RSE de ma compagnie qui s’articule autour de la santé, l’éduction et l’environnement. Des actions sont menées dans chacun de ces domaines, nous avons ainsi réhabilité une école maternelle, nous faisons des dons aux orphelinats, nous organisons des arbres de Noël, nous organisons le traitement des déchets et soutenons l’activité des petits producteurs et des femmes. L’aide à l’insertion professionnelle des jeunes constitue un axe important de notre programme RSE. Si les principales orientations de la RSE sont définies par le groupe, l’initiative et l’opportunité des actions à mener sont appréciées au niveau de notre filiale.

A titre personnel, les activités RSE ont toujours constitué une part de mes activités en RH, j’ai travaillé sur de grands programmes de lutte contre le VIH au plus fort de la lutte contre cette maladie, l’aide à la scolarisation, la pratique du sport…, dans les différentes entreprises où j’ai exercé.

Vos dirigeants vous donnent-ils des objectifs en ce sens ?

Oui clairement, les actions en matière de RSE, sont suivies et constituent un élément important de la marque employeur ; à ce titre des objectifs sont assignés et suivis à travers les évaluations annuelles qui ont déjà comporté des objectifs spécifiques sur la RSE. Au-delà des objectifs des dirigeants, c’est la nécessité pour le DRH d’intégrer la RSE comme un facteur créateur de valeurs, donc complémentaire de sa mission. Il se doit de se l’approprier et d’en faire un axe de progrès pour son organisation mais aussi et surtout pour sa fonction.

La fonction RSE appartient-elle au périmètre RH ?

Oui tout à fait, mais il convient pour le DRH de savoir la partager avec les autres membres du CODIR, les transformant ainsi en acteurs de cette fonction, qui sait procurer un réel sentiment d’utilité et qui est source de satisfaction personnelle.

Vous possédez un siège à l’étranger, devez vous reporter sur la RSE au siège ?

Effectivement, au niveau de CFAO nous avons des reporting qui permettent de suivre la contribution des différentes filiales. Cependant, l’intranet interne permet également à chacune des filiales de faire connaitre les actions qu’elle mène en matière de RSE. La communication est dynamique et le partage permanent pour promouvoir les pratiques inspirantes.

Et votre avis personnel sur l’évolution de la RSE en entreprise et dans la sphère RH …

De mon point de vue, la RSE apporte une dimension supplémentaire à la sphère RH. Le collaborateur est pris en compte dans sa performance individuelle, il se sent par la RSE appartenir à une organisation qui va au-delà de son cœur de métier pour apporter sa contribution à l’amélioration de la vie communautaire. Cela donne du sens en termes de contribution individuelle mais surtout collective, toute chose qui est créatrice de cohésion et de dynamique d’équipe qui sont indispensables pour la performance de l’organisation et l’épanouissement des collaborateurs.

  • MagRH1
  • MagRH2
  • MagRH3
  • MagRH4
  • MagRH5
  • MAgRH6
  • MagRH7
  • MAgRH7b
  • MagRH8
  • MagRH9LT
  • MagRH10
  • MagRH11
  • MagRH12

Mots-clés: RSE, MagRH8

Les articles relatifs à la prospective et à l'avenir des RH