Mutation & Evolution du Métier de Comp & Ben

La fonction de Responsable Rémunération & Avantages Sociaux est une fonction jeune. Elle émerge véritablement en 2001 en France, alors qu’elle existait déjà depuis une cinquantaine d’années aux Etats-Unis.

Certains cabinets comme Mercer, Hay, Hewitt ou Towers Perrin ont été les premiers à populariser la notion de Compensation & Benefits Manager (Comp & Ben) communément appelée en France Responsable Rémunération & Avantages Sociaux. Puis, les filiales françaises de groupes américains ont contribué à diffuser ce métier. Aujourd’hui, la fonction existe dans toutes les grandes entreprises, et plus particulièrement dans les entreprises du CAC 40, mais quasiment pas dans les PME.

Cette profession d’expert, à la croisée des Ressources Humaines et de la Finance, s’est développée à partir de plusieurs constats : l’augmentation de la masse salariale, l’émergence de la notion de rémunération globale et notamment la gestion de la performance ainsi que le respect des engagements sociaux.

Il s’agit d’une fonction en plein essor qui s’impose face à un paysage de plus en plus concurrentiel et des contextes économiques exigeants où l’attraction et la fidélisation du personnel sont des problématiques majeures lors de la définition de la stratégie de l’entreprise, mais également pour garantir un positionnement favorable vis-à-vis de ses concurrents.

Les résultats présentés ci-après sont le reflet d’entretiens réalisés avec une cinquantaine d’experts (dont 46 Comp & Ben) du sujet par un groupe d’étudiants du Master MRH de Lille dans le cadre de travaux que nous avons réalisés pour le compte de l’observatoire des métiers de la fonction RH du réseau des troisièmes cycles RH : Référence RH.

Cette étude ne se veut pas exhaustive mais souhaite apporter au lecteur un éclairage sur les différentes composantes du métier de Responsable Rémunération & Avantages Sociaux. Nous verrons que sa mission riche et variée est en pleine évolution et sera un élément déterminant des futures stratégies d’entreprises.

Lors des entretiens pour réaliser la fiche métier, nous avons pu mettre en avant que la fonction de Responsable Rémunération & Avantages Sociaux est une fonction en pleine expansion qui se situe à la croisée des Finances et des Ressources Humaines. Il s’agit d’un métier d’expertise, le (la) Responsable Rémunération & Avantages Sociaux étant souvent seul(e) dans ce domaine dans l’entreprise, d’où le recours aux cabinets spécialisés.

Il est ressorti de notre analyse que la finalité de la fonction Responsable Rémunération & Avantages Sociaux est triple : conseiller l’équipe dirigeante de l’entreprise sur les actions et décisions à prendre en matière de rémunération, analyser les pratiques internes mais aussi externes afin de pouvoir construire sa réflexion, et enfin être force de proposition pour apporter des éléments de réponse aux questions de sa hiérarchie.

Ainsi, les maîtres mots qui guident le (la) Responsable Rémunération & Avantages Sociaux dans l’exercice de son métier sont “équité” et “compétitivité”. En effet, il (elle) est le (la) seul(e) à connaître les pratiques de rémunération existantes à la fois dans l’entreprise et sur le marché. Il (elle) est donc en mesure d’assurer une cohérence interne des rémunérations dans l’entreprise mais également d’ajuster sa politique de rémunération en se basant sur son analyse du marché en tenant compte des principales orientations décidées par la direction de l’entreprise.

Cette fonction a selon les personnes interviewées, le vent en poupe et est amenée à évoluer. De nos jours, retenir, satisfaire et fidéliser les collaborateurs à haut potentiel constituent l’une des préoccupations majeures des Directions Ressources Humaines. Or, l’attractivité de la politique rémunération est une variable incontournable permettant d’atteindre cet objectif.

Après avoir dressé un état des lieux sur le profil, le métier et les compétences des personnes interrogées, le contenu de leur poste et son positionnement stratégique, nous avons suivi la démarche Prospective Métiers et nous sommes interrogées sur l’impact des mutations, internes ou externes, sur le contenu et la nature du métier de Comp & Ben.

Comme nous l’avons mis en avant lors de la phase de réalisation de la fiche métier (ensemble de l’étude disponible ici), la nature du métier est variable en fonction des organisations. Les caractéristiques de chaque entité (internationalité, dispersion géographique, intensité capitalistique et, plus largement, nature de l’activité) ont une influence sur le contenu des activités du Responsable Rémunération & Avantages Sociaux.

A la question “Existe-t-il des changements à l’intérieur de votre entreprise qui ont impacté votre métier ?”, 28 de nos interlocuteurs ont répondu de manière négative, contre 18 qui ont répondu de manière positive. De fait, les mutations internes présentant une corrélation avec les modifications du rôle du Responsable Rémunération & Avantages Sociaux sont variables et d’origine très diverses.

Mutations externes

Afin de compléter notre analyse, nous nous sommes également intéressées aux mutations qui auraient pu avoir lieu à l’extérieur de l’entreprise mais auraient exercé un impact sur la façon d’envisager les missions du Responsable Rémunération & Avantages Sociaux.

Nous avons tout d’abord demandé aux personnes interviewées si des événements externes avaient récemment impacté leur entreprise. A cette question, nous constatons qu’ils sont 61 % à affirmer cela.

Les événements principalement constatés sont les suivants :

  • La crise économique, pour 52 % des Responsables Rémunérations ayant répondu à cette question.
  • Les changements de législation, pour 37 % d’entre eux. Les changements suivants ont notamment été évoqués : les lois de réforme du marché du travail, de finance de la sécurité sociale et le durcissement des règles fiscales
  • Les régulations économiques, pour 11 % d’entre eux.
  • La réforme des retraites, pour 7 % de nos répondants.

Nous nous sommes ensuite intéressées aux effets que ces événements externes avaient pu avoir sur leurs façons d’appréhender leurs missions.

Il montre avant tout que les Responsables Rémunération & Avantages Sociaux ont dû :

  • Réviser les “packages” de rémunération, d’après 29 % des répondants à cette question. Certains ont notamment appliqué des gels des salaires ; ont restreint les augmentations des salaires fixes ou ont revu les enveloppes de bonus attribuées.
  • Optimiser les coûts, d’après 21 % de nos répondants. Certains ont préconisé le gel des embauches ou l’augmentation des effectifs par croissance externe.
  • Se conformer aux nouvelles législations, d’après 13 % de nos répondants. Il a notamment été mentionné l’adaptation au système de retraite, aux nouvelles conditions de déblocage de la participation, à l’égalité des salaires Hommes/Femmes ou encore au calcul des IJSS (indemnités journalières de sécurité sociale).
Orientations et évolutions prévisibles

Après nous être penchées sur la fonction actuelle de Responsable Rémunération & Avantages Sociaux, nous avons voulu savoir comment les personnes interrogées voyaient leur fonction évoluer.

Trois points sont principalement ressortis. Les Responsables Rémunération & Avantages Sociaux pensent que leur métier :

  • Prendra plus de poids et d’ampleur dans le futur, d’après 26 % de nos répondants.
  • Certains ont évoqué que cette fonction devrait être de plus en plus occupée à temps plein ; d’autres ont indiqué qu’il était à prévoir qu’il y ait plus de
  • Responsables Rémunération au sein des organisations et enfin il a été souligné que ce rôle allait être de plus en plus crucial pour accompagner la stratégie de l’entreprise.
  • Sera plus complexe, d’après 13 % d’entre eux. Les Responsables Rémunération indiquent qu’il faudra notamment avoir des connaissances de plus en plus pointues en droit et créer de plus en plus d’outils statistiques et de projections.
  • Sera sans cesse impacté par les changements économiques et législatifs qu’il faudra prendre en compte dans ses politiques, d’après 13 % d’entre eux.
  • La crise économique ou la problématique du vieillissement de la population et des politiques de retraites ont notamment été citées.

La fonction du Responsable Rémunération & Avantages Sociaux est une fonction relativement jeune en Europe et notamment en France où elle est apparue presque cinquante ans après les États Unis ou le Canada. Dans de nombreux esprits, les Responsables Rémunération & Avantages Sociaux (ou Comp & Ben) appartiennent surtout aux grandes entreprises.

Il est alors intéressant de se demander quel avenir à cette fonction ? Va-t-elle se développer davantage dans les entreprises ?

Dans la partie que nous abordions précédemment, à savoir les orientations et évolutions prévisibles du métier, les Responsables Rémunération & Avantages Sociaux identifient comme première évolution possible la prise d’ampleur du métier. Certains prédisent l’augmentation du nombre de Responsable Rémunération & Avantages Sociaux exerçant cette fonction à 100 %. En effet, comme nous le constations, nombreux sont les Responsables Rémunérations qui sont assignés à d’autres missions telles que la paie, le SIRH, la mobilité internationale ou encore le contrôle de gestion sociale. D’autres insistent sur le rôle majeur de la fonction dans l’accompagnement de la stratégie de l’entreprise en termes d’attraction et de fidélisation des talents. Les contextes de plus en plus concurrentiels semblent conforter la légitimation et le besoin des entreprises à être actives à ce niveau en proposant des packages de rémunération qui soient innovants.

Tout ceci, nous l’avions décrit, il y a... 6 ans et les constats sont toujours valables ou en émergence ! Et si on passait véritablement à l’acte ?

François Geuze

Vous pouvez télécharger l’intégralité de l’étude en cliquant ici

  • MagRH1
  • MagRH2
  • MagRH3
  • MagRH4
  • MagRH5
  • MAgRH6
  • MagRH7
  • MAgRH7b
  • MagRH8
  • MagRH9LT
  • MagRH10
  • MagRH11
  • MagRH12

Mots-clés: MAGRH10, DATA RH, COMP&BEN, REMUNERATIONS, AVANTAGES SOCIAUX